MasterBad Group

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Masterbad Group – Evaluation classement Décembre 2015.

Majoritairement, les participants du Masterbad Group voient leurs classements s’élever, soit dans une ou plusieurs disciplines. Bravo à tous. Malheureusement, quelques uns régressent. La faute au système(?) : peu de compétitions, blessures, ou manque de chance dans les tirages.

 

AVANT LE 01/12/2015

A PARTIR DU 01/12/2015

COESENS Charlotte

A / B1 / B1

A / A / B1

DE LAEVER Corentin

B2 / C1 / C1

B2 / B2 / C1

DEVOLDER Florian

B2 / B2 / C2

B2 / B1 / C1

DUPIEREUX Thomas

C1 / C1 / C2

B2 / B2 / C1

FRAIPONT Mathilde

D / D / D

C2 / D / D

FRECOURT Grégory

C2 / C2 / C2

C1 / C1 / C2

GAVOIS Thomas

C1 / C1 / C2

C1 / C1 / C1

JACOBS Jean-François

C1 / C2 / C2

B2 / C1 / C2

JEAN-PIERRE Benjamin

B1 / A / B1

A / A / B1

LIESSE Dominique

C1 / C2 / C2

B2 / C1 / C2

RENUART Pierrick

B2 / B2 / B2

B1 / B2 / B2

WAUTERS Armelle

C1 / B2 / B1

B2 / B2 / B1

WAUTHY Nathan

C1 / C1 / D

C1 / B2 / D

Maintiennent leurs classements : Laurence MASSIN,  Benoît TIELMANCE, Olivier VAN DER VRECKEN, Dorian WUILLAUME et Thomas ZWAKHALS.

En régression, Laurence JACQUEMYNS : C2 / C2 / C2, Anouck OBSOMER : C2 / D / C2, Nuriane WALRAVE B2 / B1 / B2 et Vincent HECQUET : C2 / C1 / C1.

Félicitations à tous pour votre montée de classement. Restons attentifs et motivés.

Vincent Hecquet

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

UP & DOWN – Evaluation classement 01/12/2015

Les montées et descentes de classement sont un des gros points à polémique du Badminton belge. Le système de classement actuel doit encore « faire sa maladie ». De (petites) corrections ont été faites, mais il ne semble pas satisfaire.

La confusion vient surtout de la signification de ce « classement ». En effet, il me semble préférable de parler de « RANKING », cela correspond mieux au système mis en place par la Fédération. Un classement « au point » est plus juste pour un « ranking », qui détermine les têtes de série ou le tenant du titre en fin de championnat. Un classement individuel devrait situer le niveau de jeu du badder. Est-ce que le classement situe le niveau de performance du joueur ? Oui, pour beaucoup. Non, certains n’ont pas leur place dans leur classement, soit trop forts, soit trop faibles.

Anciennement, les montées de classement étaient validées par une série de finales en tournoi, ou une série de victoires en interclubs. Cela avait du sens, mais aussi quelques travers. Maintenant, les points s’accumulent, matches gagnés ou perdus. Si absence de résultats, la descente est sanctionnée mais aussi pour peu ou pas de compétition.

Certains disent : « les interclubs donnent trop de points ». Peut-être ! Cela a été partiellement rectifié en août 2015. Si l’interclub est plus important, c’est une décision politique de la Fédération. Mais, est-ce la volonté des clubs ? Est-ce la volonté des joueurs ? Pas sûr. La compétition d’interclubs est-elle supérieure en qualité aux tournois ? Je ne le crois pas. Est-ce que l’interclub est le moteur des comités de club ? Est-ce le Championnat d’interclubs qui alimente les caisses des clubs ? Je ne le crois pas.

La valorisation de l’interclub au détriment des tournois sanctionne la participation à un certain nombre de tournois. Où est le bénéfice ?

Ne serait-il pas possible de voir une pondération des points en fonction du nombre de performances (matches en tournois et rencontres d’interclubs) ? Les résultats et les rankings seront sensiblement différents.

Arbitrairement, j’ai comparé le ranking de joueurs dans une même discipline, et comparé les résultats obtenus en pondérant les points obtenus avec le nombre de compétitions jouées.

Exemples :

Exemple 1 :

Joueur A – discipline X : 6028 Points – Rank N : (3528 pts / 7 tournois) + (2500 pts / 33 interclubs) = 504,00 + 75,76 = 579,76 pts

Joueur B – discipline X : 6024 Points – Rank N+1 : (3984 pts / 13 tournois) + (2040 pts / 21 interclubs) = 306,46 + 97,14 = 403,60 pts

Système actuel : 4 pts les séparent – système pondéré : 76 pts les séparent.


Exemple 2 :

Joueur A – discipline X : 6196 Points – Rank N : (4778 pts / 11 tournois) + (1418 pts / 11 interclubs) = 434,36 + 128,91 = 563,27 pts

Joueur B – discipline X : 6812 Points – Rank N-x : (6412 pts / 23 tournois) + (400 pts / 4 interclubs) = 278,78 + 100 = 378,78 pts

Système actuel : A est moins bien classé que B  – système pondéré : c’est l’inverse.


Exemple 3 :

Joueur A – discipline X : 6526 Points – Rank top 10 : (4826 pts / 20 tournois) + (17000 pts / 16 interclubs) = 241,30 + 106,25 = 347,55 pts

Joueur B – discipline X : 3.125 Points – Rank au-delà de la 75e place : (2.021 pts / 2 tournois) + (1.104 pts / 9 interclubs) = 1.010,50 + 122.67 = 1.133,17 pts

Système actuel / système pondéré : il y a une aberration.


 

A vos réflexions et commentaires.

Vincent Hecquet

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Résultats en compétition du Masterbad Group – Novembre 2015

Novembre apporte une belle moisson de succès pour le Masterbad Group.

 

 

Belle prestation de notre star : Charlotte COESENS, bien que blessée à la cheville, elle atteint la demi-finale du simple Elite. Et remporte dans une fauteuil avec sa partenaire préférée le double dames B1.

Disciplines

 

 

Tournoi

Championnats Francophones (Louvain-la-Neuve)

7 & 8 novembre 2015

Simple Dames A

Charlotte COESENS – ½ finaliste

 

Double Dames B1

Charlotte COESENS – victoire

Avec Pauline BRUYER

Double Messieurs C1

Corentin DE LAEVER – ½ finaliste

Avec Timothe MARZA

Simple Dames C1

Armelle WAUTERS – Finaliste

 

Tournoi

Wit-Wit Ronse

14 & 15 novembre 2015

Simple Dames B1

Nuriane WALRAVE – 2e place

 

Double Dames B1

Nuriane WALRAVE – 2e place

Avec Isolde DHEEDENE

Tournoi

Loverval

14 & 15 novembre 2015

Double Messieurs C2

Grégory FRECOURT – ½ finaliste

Avec Romain STRADIOT

Double Mixte C2

Dominique LIESSE – finaliste

Avec  Morgane KEMPENER

Tournoi

Sportsa  (Auvelais)

21 & 22 novembre 2015

Simple Messieurs B2

Pierrick RENUART – ½ finaliste

 

Double messieurs B2

Pierrick RENUART – finaliste

Avec Florian DEVOLDER

Double Mixte C1

Laurence MASSIN – finaliste

Avec Charles RONGIONE

Tournoi

K2 (Braine le Comte)

21 & 22 novembre 2015

Simple Messieurs C1

Thomas DUPIEREUX – 1ère place

 

 

Dominique LIESSE – 2e place

 

 

Thomas GAVOIS – 3e place

Poule finale à 3

Double Messieurs C1

Thomas GAVOIS – victoire

Avec Thomas DUPIEREUX

Double messieurs C2

Grégory FRECOURT – victoire

Avec Romain STRADIOT

Simple messieurs C2

Dominique LIESSE – ½ finaliste

Avec Simon ROMAINVILLE

Double Mixte C2

Grégory FRECOURT – finaliste

Avec Fanny MATHIEU

Bravo à tous.

Vincent Hecquet

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

VOLANTS EN PLUMES

Les volants en plume sont un budget important dans la saison d’un badder. Si je participe à un tournoi, que je suis battu au premier tour en simple, et au premier tour en double, je peux avoir dépensé/consommé 2 volants par discipline. Soit un coût de 4 x 1,5 € = 6€. Par contre, si je fais la finale dans les deux disciplines, un tube de 12 volants n’y suffira sans doute pas. Dans ce système, la performance est sanctionnée financièrement. 

 

EST-CE NORMAL ?

 

 

 

LE VOLANT A CHARGE DU PERDANT

Application :

Je me présente lors d’un tournoi sur le terrain pour un simple (par ex.). Je mets 2 volants à disposition, mon adversaire aussi. Des 4 volants mis, il en reste 1 après la rencontre. Je perds le match, le vainqueur prend le volant qui reste et je lui donne un  volant car 3 volants ont été consommés. Mon tournoi de simple n’aura coûté 3 volants. Pour le vainqueur, le tour qu’il vient de gagner, ne lui aura rien coûté. Et ainsi de suite, jusqu’à sa défaite future. En cas victoire en finale, aucun coût en volant.

D’un point de vue économique, rien ne change car le nombre de volants consommés pour un tournoi restera le même. Mais pour le joueur, la charge financière est beaucoup plus gérable. 3 ou 4 volants nécessaires par discipline, à diviser par 2 pour les doubles.

Condition d’utilisation du système : applicable sans réglementation, c’est un « GENTLEMAN AGREEMENT » entre 2 adversaires. On convient du système : partage (système habituel) ou « à charge du perdant ».

En cas d’abus, par ex., un joueur supérieur, sûr de sa victoire, qui surconsommerait des volants à charge du perdant. Sa réputation sera vite faite dans le tournoi et il aura difficile à convaincre son prochain adversaire qu’il est un « gentleman ».

VOLANT EN PLUMES POUR TOUS.

Le maintien du volant synthétique pour la plus basse catégorie (D) et pour les jeunes reste le problème financier pour les clubs. Ce n’est pas le cas partout en Europe. Le frein financier de l’utilisation du volant en plume généralisé dans toutes les catégories pourra disparaître par l’emploi du système « VOLANT A CHARGE DU PERDANT ». 

Pour les jeunes, la plume va considérablement améliorer le jeu. Frappe en fond de terrain plus facile, jeu de filet réalisable par un meilleur touché.

On pourrait aussi décider que les volants usagés dans les tournois sont la propriété de l’organisateur qui pourra ainsi les utiliser pour les entraînements des plus jeunes.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Séance tactique – lundi 23 novembre 2015 à 19h30

 

Ce lundi 23 novembre à 19h30 – séance tactique

Salle de réunion : de 19h30 (précise) à 20h00.

Programme :

LE DOUBLE – Une épreuve multifaciale.

  • Rappel des fondamentaux
  • Revisite masterbad Day 2009 – enseignement de Ron Daniels (extrait)
  • Le double multifacial – analyse sur Lee Yong Dae – n°1 mondial
  • Remarques
  • Discusion - débat

La séance ‘en classe’ sera suivie d’un entraînement normal dans la grande salle à partir de 20h00. 

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Chacun engrange l’investissement qu’il met aux entraînements. Les résultats suivent.

Ce mois d’octobre a permis au groupe de (re)découvrir le badminton chez nos voisins français. L’expérience a été enrichissante. Mention spéciale pour Corentin DE LAEVER et Nathan WAUTHY qui remportent le tournoi contre des adversaires qui avaient éliminé leurs ainés.

Disciplines

 

 

Tournoi

Drive (Dendermonde)

2 – 3 & 4 octobre 2015

Double Dames B1

Charlotte COESENS – finaliste

Avec Pauline BRUYER

Tournoi

Ath

3 &4 octobre 2015

Simple Messieurs C2

Grégory FRECOURT - finaliste

 

Double messieurs C2

Grégory FRECOURT – Vainqueur

Avec Romain STRADIOT

Double Mixte C2

Thomas GAVOIS – Finaliste

Avec Océane LACROIX

Double Mixte C2

Grégory FRECOURT – ½ finaliste

Avec Fanny MATHIEU

Tournoi

Cardinal Mercier (Braine l’Alleud)

3 & 4 octobre 2015

Simple Dames C1

Laurence MASSIN – ½ finaliste

 

Tournoi

Fernelmont

10 & 11 octobre 2015

Double messieurs C1

Thomas GAVOIS – ½ finaliste

Avec Pierre FAIGNOY

Tournoi

Nivelles

10 & 11 octobre 2015

Simple Messieurs B1

Benjamin JEAN-PIERRE – ½ finaliste

 

Double dames B1

Nuriane WALRAVE – Finaliste

Avec  Lorie JADOT

Double mixte B1

Benjamin JEAN-PIERRE – ½ finaliste

Avec Leslie GOIFFON

Double Messieurs C1

Corentin DE LAEVER – Vainqueur

Avec Patrice LOMBARD

Double Messieurs C1

Nathan WAUTHY – Finaliste

Avec Jessy KANUSAGI

Tournoi

Mont sur Marchienne

17 & 18 octobre 2015

Simple Messieurs C1

Thomas DUPIEREUX – ½ finaliste

 

Double messieurs C1

Corentin DE LAEVER – Vainqueur

Avec Timothe MARZA

Double messieurs C2

Grégory FRECOURT – vainqueur

Avec Romain STRADIOT

Double Messieurs C2

Dominique LIESSE – Finaliste

Avec Pierrick DECLERCK

Tournoi

Rixensart

17 & 18 octobre 2015

Double mixtes B1

Benjamin JEAN-PIERRE – ½ finaliste

Avec Leslie GOIFFON

Double Dames D

Mathilde FRAIPONT – Finaliste

Avec Céline FRENOIS

Tournoi

Au Clair de Lune - Maubeuge (France)

24 & 25 octobre

Double messieurs R6/D7

Corentin DE LAEVER – vainqueur

Avec Nathan WAUTHY

Simple Dames D8/D9

Anouck OPSOMER – Finaliste

 

Tournoi

Chimay

31 octobre & 1er novembre 2015

Double dames B1

Charlotte COESENS – vainqueur

Avec Pauline BRUYER

Simple messieurs B2

Pierrick RENUART – ½ finaliste

 

Double messieurs B2

Pierrick RENUART – ½ Finaliste

Avec Gilles HUYBERECHTS

Simple dames B2

Armelle WAUTERS – ½ finaliste

 

Simple Messieurs C1

Thomas DUPIEREUX – vainqueur

 

Simple messieurs C1

Thomas GAVOIS – Finaliste

 

Double mixte C1

Thomas DUPIEREUX – Vainqueur

Avec Mathilde CIGNARELLA

Double mixte C1

Thomas GAVOIS – Finaliste

Avec Géraldine LIONNET

Bravo à tous.

Vincent Hecquet

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Séance mental / technique – lundi 12 octobre à 19h30

Ce lundi 12 octobre à 19h30 – séance de préparation mentale et technique

Salle de réunion : de 19h30(précise) à 20h00

Programme :

Mental :             évaluation de ses performances – outils

Technique :        le plongeon – vidéo didactique

La séance ‘en classe’ sera suivie d’un entraînement normal dans la grande salle à partir de 20h00. 

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Résultats en compétition du Masterbad Group – Septembre 2015

La saison a bien démarré avec déjà quelques beaux résultats. Le Masterbad group réussit un beau tir groupé au tournoi de Beaumont. Les résultats de Beaumont seront à confirmer « en-dehors de notre zone de confort ».

 

Disciplines

 

 

Tournoi

Zwijndrecht

5 & 6 septembre 2015

Double Mixte B1

Charlotte COESENS – 1/2 finalistes

Dorian WUILLAUME

Tournoi

Plume Stéphanoise

5 & 6 septembre 2015

Simple Messieurs C1

Dominique LIESSE – ½ finaliste

 

Double messieurs C1

Corentin DE LAEVER – ½ finaliste

Avec Bernard CALMANT

Double Messieurs C2

Dominique LIESSE – Vainqueur

Avec Pierrick DECLERCQ

Tournoi

De Pluimplukkers (Gent)

19 & 20 septembre 2015

Double Dames B1

Charlotte COESENS – vainqueur

Avec Pauline BRUYER

Tournoi

Beaumont

19 & 20 septembre 2015

Simple Messieurs B2

Corentin DE LAEVER – Finaliste

 

Simple Dames B2

Armelle WAUTERS – ½ finaliste

 

Double Dames B2

Laurence MASSIN – finaliste

Avec Sarah LEFEBVRE

Double Messieurs B2

Vincent HECQUET – Finaliste

Avec Pierre-Yves GERARD

Simple Messieurs C1

Thomas DUPIEREUX – vainqueur

 

Double Messieurs C1

Thomas DUPIEREUX – Vainqueur

Avec Corentin DE LAEVER

Double Messieurs C1

Nathan WAUTHY – Finaliste

Avec Jessy KANUSAGI

Double Messieurs C1

Thomas GAVOIS – ½ Finaliste

Avec Charles RONGIONE

Double mixte C1

Thomas DUPIEREUX – Finaliste

Avec Sarah VANDER EECKEN

Simple messieurs C2

Grégory FRECOURT – ½ finaliste

 

Double messieurs C2

Grégory FRECOURT – Finaliste

Avec Romain STRADIOT

Tournoi

European Chocolate Champ - Le Logis

26 & 27 septembre 2015

Double mixtes B1

Dorian WUILLAUME – vainqueur

Avec Valérie HERTVELDT

Bravo à tous.

Vincent Hecquet

photo : Beaumont 2015 - de gauche à droite : Corentin DE LAEVER - Thomas DUPÏEREUX - Jessy KANUSAGI - Nathan WAUTHY

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

MASTERBAD GROUP – Week-end entraînement du 12 & 13 septembre 2015

Lieu : COMPLEXE SPORTIF DES ASCENSEURS – Rue du Manoir St Jean – 7070  THIEU

Détail et horaire disponible sous Groupe Masterbad / saison 2015-2016 / stage week-end.

Attention - ne pas oublier de visionner la vidéo des Jeux de Bakou

https://youtu.be/0xURHlopGWs

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Résultats en compétition du Masterbad Group – Août 2015


Disciplines

 

 

Tournoi

Flemish Summer Tournament (Wetteren)

8 & 9 août

Double Dames B1

Charlotte COESENS – vainqueur

Avec Pauline BRUYER

Tournoi

Kumpoo International Bertrix

29 & 30 août

Simple Dames A

Charlotte COESENS - Vainqueur

 

Simple Messieurs A

Dorian WUILLAUME – Finaliste

 

Double Dames B1

Charlotte COESENS – Vainqueur

Avec Pauline Bruyer

Double Mixte B1

Charlotte COESENS – Vainqueur

Avec Dorian WUILLAUME

Double Mixte B1

Benjamin JEAN-PIERRE – ½ Finaliste

Avec Louise CARLIER

On est riche quand on récolte sans avoir semé !

Le potentiel est là, les circonstances étaient certainement favorables. Dorian récolte ses entraînements, sa persévérance, ses expériences acquises. J’entraine Dorian depuis 2004. Il faut 10 ans pour faire un champion. Première finale série A en simple pour Dorian, fier de son succès.

Charlotte en confiance peut affronter les meilleures.

Bravo.

Vincent Hecquet

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Quelles sont tes motivations pour pratiquer ton sport ?

 

Les 3 raisons ou motivations nous font pratiquer un sport :

  1. La Santé.
  2. La Beauté du Geste.
  3. La Reconnaissance Sociale.

 1. La Santé.

Avec notre système de vie moderne, activités sédentaires, assis la majorité de la journée, au travail, à l’école, dans la voiture, devant la TV ou l’ordi, nous avons besoin d’activités physiques. Avec le stress de la vie professionnelle, de ses contraintes et ses frustrations, nous avons besoin de nous défouler, de se lâcher et tout donner physiquement sans trop de retenues. Enfin notre mode d’alimentation, trop riche, provoque cette surcharge de poids qui n’est pas bénéfique à notre santé, diabète, problèmes cardiaques, problèmes articulaires, etc…

La santé a peut-être été un élément de la décision, ou de la décision des parents de mettre son enfant au sport et au badminton en particulier. Cependant, aujourd’hui, la santé n’est plus la raison de notre pratique sportive ou pas la seule.

 2. La Beauté du geste.

La recherche du progrès dans un sport est un facteur déterminant de l’assiduité dans une activité physique. Sans répétition, pas de progrès technique. Sans progrès physique, pas de progression technique, pas de meilleure coordination…

La recherche de la perfection technique, la totale maîtrise de son sport est un gros moteur de motivation. Il en va de même pour l’acquisition d’un meilleur contrôle des gestes, pour jouer sans faute, ou apprendre de nouvelles techniques. Dans certains sports, le chrono ou la hauteur de la barre sont les objectifs à atteindre. Dans un sport d’opposition, comme le badminton, ce sont des adversaires à battre, des tournois à remporter, des classements à atteindre.

Le joueur de bad doit fixer ses objectifs à atteindre en termes de maîtrise technique et en termes de performance. Et les renouveler en court de saison pour continuer à progresser.

3. La Reconnaissance sociale.

L’argent dans le sport reste un facteur déterminant de la motivation dans de nombreux sports. Certains athlètes parviennent en quelques années à se créer une fortune. Le badminton n’est pas encore dans ces sports rémunérateurs, même si les joueurs du Top parviennent à en vivre, ils auront besoin une fois leur carrière finie de se reconvertir. Donc l’argent n’est pas l’élément social à rechercher pour le joueur de badminton.

Par contre, les relations sociales avec l’autre constituent un facteur à bien identifier dans la construction du sportif. Lorsqu’on le salue quand il entre dans une salle, lorsqu’on l’applaudit sur le terrain, cela renforce l’image positive qu’il a de lui-même. Il partage avec d’autres les mêmes aspirations, les mêmes envies, les mêmes sensations, il fait bloc avec son partenaire, il crée un esprit de groupe avec ses équipiers de club. S’il devient meilleur, il sera recherché comme partenaire. Il pourra jouer avec les meilleurs joueurs du club, faire partie de « la sélection » (équipe de club, district, ligue, nationale). Tout cela renforce la confiance en soi, l’autosatisfaction, le mieux-être intérieur.

Maintenant, cette reconnaissance sociale peut devenir un frein pour devenir un meilleur badder. Exemple : Je suis un des meilleurs dans ma catégorie. Je joue très souvent les finales ou demi-finales en tournoi. Les autres joueurs recherchent ma compagnie. Si je monte de catégorie, je vais perdre mes partenaires. Je ne serai plus un des meilleurs de ma catégorie. Peut-être que je ne saurai plus faire les mêmes compétitions que mes amis ? Je devrais sans doute m’entraîner plus mais je ne dispose pas de temps supplémentaire. Etc… (voir remarque ci-dessous).

 

Où se situe ton moteur de motivation ?

Santé, beauté du geste ou reconnaissance sociales ?

 

Fixe tes objectifs pour la nouvelle saison. Tes objectifs techniques, physiques et de performance !

 

Bonne saison à tous.

Ce paradoxe devrait être pris en compte par la fédération pour créer une situation plus favorable où progresser ne devient plus une sanction !

Une solution : autoriser et favoriser l’organisation de tournoi mélangeant les catégories. Par exemple : A et B1, ou B2 et C1. Regrouper les catégories quand le nombre d’inscrits est insuffisant, comme cela se fait beaucoup en France.

Maintenant avec le triple classement, une partie de cet handicap semble gommé, mais il ne résout pas tout.

Article paru sur masterbad.skynetblogs.be en août 2011